Chronique n°5 : Les larmes de l’assassin

Les larmes de l'assassin

 

TitreLes larmes de l’assassin

AuteurAnne-Laure Bondoux

Nom de la série : /

Traduction/

CouverturePhilippe Marcelé

EditeurBayard jeunesse

CollectionMillézime

Parution2003

Nombre de pages226

Genrepolicier

 

Résumé :

« L’homme et la femme Poloverdo avait un enfant qui poussait comme le reste sur cette terre, c’est-à-dire pas très bien. Il passait ses journées à courir après les serpents. Il avait de la terre sous les ongles, les oreilles décollées à force d’être rabattues par les rafales de vent, et s’appelait Paolo. Paolo Poloverdo.
C’est lui qui vit venir l’homme, là-bas, sur le chemin, par un jour chaud de Janvier. Cette fois-là, ce n’était ni un géologue, ni un marchand de voyage, et encore moins un poète.
C’était Angel Allegria. Un truand, un escroc, un assassin.

Un roman magnifique sur l’innocence et le mal, à travers le destin de trois personnages en quête de leur vérité. »

Mon avis :

Un livre que j’ai adoré. On assiste à la « renaissance » d’un homme au passé lourd, à la découverte du monde d’un jeune… Paolo voit sa vie chamboulée par l’arrivée d’Angel puis d’une autre personne et rien ne vas redevenir « normal » à la suite de tout ça. Pour ma part, certains des personnages que l’on peut rencontrer au fil de l’histoire sont attachant J’ai trouvé ce roman un peu philosophique et j’ai beaucoup aimé le fait  que l’on découvre un peu le Chili au fil de l’histoire.

coeurcoeur

coeur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s